En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Laura Flessel

Épéistes françaises, jeux Olympiques, 1996
Épéistes françaises, jeux Olympiques, 1996

Escrimeuse française (Pointe-à-Pitre 1971).

Cette belle et talentueuse épéiste a illuminé les jeux Olympiques d'Atlanta, en 1996. Double médaille d'or, en individuel et en équipe avec Sophie Moresee-Pichot, Laura Flessel, surnommée « la Guêpe », aura fait feu de tous ses dards et acquis par la même occasion une certaine popularité.

D'abord destinée à la danse par sa mère institutrice, elle commence à pratiquer l'escrime à sept ans au club de Petit-Bourg, son village natal, après avoir assisté, éblouie, à un combat d'escrime retransmis à la télévision. Une fois son baccalauréat en poche, elle se lance dans la compétition et accumule les médailles. Championne de France junior en 1991, vice-championne en 1993, cette gauchère remporte les championnats panaméricains en 1991, 1992 et 1994 ; elle gagne une médaille de bronze aux championnats du monde de 1995, ainsi qu'une médaille d'argent par équipe.

À cette date, Laura Flessel intègre l'équipe de France. Ses maîtres d'armes, Daniel Levavasseur et Stéphane Riboud, peuvent être fiers d'elle : en 1998, elle est à la fois championne du monde en individuel et par équipe.

Troisième aux jeux Olympiques de Sydney, en 2000, elle avait échoué au pied du podium, à Lisbonne, en 2002, puis à La Havane, en 2003. Elle renoue avec le succès lors des jeux Olympiques d'Athènes, en 2004, en obtenant une seconde place, puis aux championnats du monde de 2005 avec une médaille de bronze en individuel et d'or par équipes. Elle est championne d'Europe en 2007. Elle est médaillée de bronze aux championnats d'Europe en 2009 et en 2010, en individuelle et par équipes. Elle est médaillée de bronze par équipes aux championnats d'Europe en 2011, à 39 ans, enrichissant un palmarès fort de cinq médailles olympiques, six titres mondiaux et vingt-quatre podiums internationaux.

Modeste mais consciente de ses capacités, elle avait déclaré aux jeux Olympiques de 1996 : « Je ne tiens pas particulièrement à devenir célèbre, mais je veux que les gens voient ce dont je suis capable. » Ceux qui connaissent l'escrimeuse ne s'étonnent pas si, parmi ses loisirs favoris, figurent la musique et la danse. De fait, à ses débuts en Guadeloupe, tous les échauffements et les entraînements étaient effectués en musique. Ce qui lui a permis d'acquérir cette grâce et cette légèreté qui font de cette championne une si redoutable bretteuse.

Elle est nommée, en 2010, membre du Conseil économique, social et environnemental.

Elle termine sa carrière aux jeux Olympiques de Londres, en 2012, où elle est porte-drapeau de la délégation française.

Pour en savoir plus, voir l'article escrime.