En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Guy Drut

Athlète français (Oignies 1950).

Il est devenu l'égal des Américains dans une spécialité, le 110 m haies, qu'ils ont dominée pendant longtemps. Deuxième aux jeux Olympiques de 1972 derrière l'Américain Milburn, il a été champion d'Europe en 1974. Il a d'abord égalé le record du monde (13'' 1/10) en 1975, avant de le battre, la même année, en 13 '' (le dernier record du 110 m haies au chronométrage manuel), à Berlin (avec 1,78 m/s de vent favorable). Puis il est devenu champion olympique du 110 m haies aux jeux de Montréal, en 1976, en 13'' 30'). Il fut à cette occasion le premier Européen et le premier coureur de haies issu d'un pays non-anglophone à remporter ce titre (remporté à 15 reprises sur 19 possibles par les États-Unis).Guy Drut est, chez les hommes, l'un des deux seuls athlètes français à avoir gagné une course dans le stade même des jeux Olympiques (excepté les marathoniens), avec Joseph Guillemot, vainqueur de Paavo Nurmi en 1920 sur 5 000 m.

Il a par la suite poursuivit une carrière en politique. Adhérent dès 1975 à l'Union des Démocrates pour la République (UDR), il est adjoint au maire de Paris Jacques Chirac de 1985 à 1989, député de Seine-et-Marne de 1986 à 1995 puis de 1997 à 2007, conseiller municipal de Meaux de 1989 à 1992, puis élu maire de Coulommiers en 1992, poste qu'il occupe jusqu'en 2008. Il est ministre de la Jeunesse et des Sports de 1995 à 1997. Conjuguant sa parfaite connaissance du mouvement sportif et son implication dans le monde politique, il a lancé quelques chantiers comme la réforme des rythmes scolaires en fonction du sport, et l'élaboration d'une nouvelle loi sur le sport. Il est membre du Comité international olympique (C.I.O.). [→ athlétisme.]