Identifiez-vous ou Créez un compte

Pierre Drieu La Rochelle

Écrivain français (Paris 1893-Paris 1945).

Hanté depuis l'enfance par le suicide (le Feu follet, 1931), blessé à la guerre (Comédie de Charleroi, 1934), déçu par les femmes (Gilles, 1939), hostile au machinisme et au matérialisme américain, mais subjugué par le nazisme, il dirigea, sous l'Occupation, la Nouvelle Revue française puis se réfugia en littérature (l'Homme à cheval, 1943 ; les Chiens de paille, 1963). Réfugié en Suisse, il se suicida en rentrant à Paris. On lui doit aussi un Journal 1944-1945.