En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Mohammed Dib

Écrivain algérien d'expression française (Tlemcen 1920-La Celle-Saint-Cloud 2003).

Du style populiste de sa trilogie (la Grande Maison, 1952 ; l'Incendie, 1954 ; le Métier à tisser, 1957), il passe à une écriture onirique, allégorique et intériorisée (Qui se souvient de la mer, 1962), avant de s'engager, avec le Maître de chasse (1973), dans une forme très proche du nouveau roman. Si Habel (1977) et sa trilogie « nordique » (les Terrasses d'Orsol, 1985 ; le Sommeil d'Ève, 1989 ; Neiges de marbre, 1990) constituent un terrible regard porté sur le monde et sur les siens, ses recueils de poèmes (Feu beau feu, 1979) et son théâtre (Mille Hourras pour une gueuse, 1977) mêlent profondeur, tendresse et dérision.