En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Louis Nicolas Davout ou Louis Nicolas d'Avout

duc d'Auerstaedt et prince d'Eckmühl

Louis Nicolas Davout
Louis Nicolas Davout

Maréchal et pair de France (Annoux 1770-Paris 1823).

Cadet-gentilhomme à l'École militaire de Paris (1785), sous-lieutenant de cavalerie en 1788, partisan des idées nouvelles, il se fait élire, en 1791, lieutenant-colonel d'un bataillon de volontaires. Il sert successivement aux armées du Nord (1792-1793), de Rhin et Moselle (1794-1797), d'Égypte (1798-1799), où il s'illustre particulièrement, d'Italie (1800-1801). Commandant les grenadiers à pied de la garde des consuls (novembre 1801), maréchal d'Empire (1804), il prend une part décisive à la victoire d'Austerlitz et, en 1806, il est vainqueur à Auerstedt (ou Auerstaedt) de la principale armée prussienne. Il devient gouverneur du grand-duché de Varsovie en 1807.

En 1809, il participe aux batailles d'Eckmühl, Ratisbonne et Wagram. Il prend une part importante à la campagne de Russie (1812).

En mai 1813, il occupe Hambourg, qu'il défend jusqu'à la conclusion de la paix de 1814. Ministre de la Guerre pendant les Cent-Jours, il négocie l'occupation de Paris par les Alliés (juillet 1815). Disgracié par les Bourbons, il réintègre la Chambre des pairs en 1819. Ses talents stratégiques, la rigueur de son commandement et son intégrité le font considérer comme le meilleur lieutenant de Napoléon.

Pour en savoir plus, voir les articles Napoléon Ier, premier Empire.