En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jefferson Davis

Officier et homme d'État américain (Todd County, aujourd'hui Fairview, Kentucky, 1808-La Nouvelle-Orléans 1889).

Élève de West Point, il fait la guerre contre les Indiens en 1832, puis se consacre à sa plantation du Mississippi. En 1845, il entre à la Chambre des représentants. En 1847, il reprend du service pour combattre les Mexicains, et s'illustre en Californie à Buena Vista (→ guerre du Mexique).

Élu sénateur en 1847, il défend les droits des États et l'esclavage. En 1853, le président Franklin Pierce fait de lui son secrétaire à la Guerre. Davis renforce l'armée et les défenses côtières, prépare la construction d'un transcontinental par le Sud et se prononce pour la loi sur le Kansas-Nebraska en 1854. Réélu sénateur en 1856, il abandonne son mandat en 1861 pour devenir le président provisoire, puis le président pour six ans de la Confédération qui regroupe les États sécessionnistes.

Davis se montre un président énergique et autoritaire. Reconnaissant la défaite du Sud après la bataille de Richmond en avril 1865, il est capturé par les nordistes et enfermé, de 1865 à 1867, à Fort Monroe. Il s'installe finalement dans le Mississippi, où, par ses discours et ses écrits, il contribue à l'élaboration de l'histoire du Sud.

Pour en savoir plus, voir les articles guerre de Sécession, Histoire des États-Unis.