En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jean-Loup Dabadie

Écrivain et parolier français (Paris 1938).

D’abord romancier et journaliste, membre fondateur de la revue Tel Quel, il oriente ensuite sa carrière vers les arts du spectacle en travaillant pour la télévision et en écrivant des sketches pour le fantaisiste Guy Bedos. C’est toutefois comme scénariste et dialoguiste, puis parolier pour de grands noms de la variété française que cet amoureux des mots justes et percutants donne toute la mesure de son talent.

Si le cinéma est considéré comme une « exception française », il le doit notamment à Jean-Loup Dabadie, qui a collaboré avec Claude Sautet (les Choses de la vie, 1969), François Truffaut (Une belle fille comme moi, 1972), Claude Pinoteau (la Gifle, 1974) et Yves Robert (Nous irons tous au paradis, 1977). Ses histoires passionnent et ses répliques font mouche. Également homme de théâtre, il est l’auteur de pièces originales (le Vison voyageur, Double mixte) et d’adaptations de dramaturges contemporains.

Comme parolier, Jean-Loup Dabadie a acquis sa notoriété avant tout grâce aux textes qu’il a écrits pour Michel Polnareff (Tous les bateaux, tous les oiseaux, On ira tous au paradis), pour Serge Reggiani (l’Italien, le Vieux Couple) et pour Julien Clerc (Ma préférence, Femmes, je vous aime). Mais il a aussi enrichi le répertoire d’autres grandes vedettes du show-business (Mireille Mathieu, Claude François, Barbara, Dalida, Juliette Gréco, Jacques Dutronc, Johnny Hallyday, Michel Sardou, Robert Charlebois…) et il contribue encore au succès d’une nouvelle génération de chanteurs tels que Richard Cocciante et Didier Barbelivien. [Académie française, 2009.]