En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Sam Cooke

Compositeur et chanteur de soul et de rhythm and blues américain (Clarksdale, Mississippi, 1931-Los Angeles 1964).

Le chanteur noir le plus influent de sa génération, qui fait le lien entre Ray Charles et Otis Redding. À ses débuts, il accompagne son frère et ses deux sœurs au sein d'un groupe vocal, The Soul Children, qui anime les cérémonies de l'église baptiste du quartier. Entre 1951 et 1956, il assume le rôle de chanteur soliste avec les Soul Stirrers, groupe dont les enregistrements sur le label Speciality révolutionneront le gospel. Sur les conseils du producteur Bumps Blackwell, enthousiasmé par la force d'expression de sa voix, Cooke se décide à franchir la frontière séparant chant sacré et chant profane. Mais, ne voulant pas heurter la susceptibilité des fidèles, il signe et interprète ses premiers disques pop sous le pseudonyme de Dale Cook. You Send Me (№ 1 aux États-Unis en 1957), Only Sixteen, Wonderful World (cette chanson servant à illustrer en 1986 une publicité pour une marque de jeans, redeviendra un énorme tube en Angleterre) feront très rapidement de lui une immense vedette. Ayant signé avec RCA, il ajoute à son répertoire quelques autres perles inoxydables, dont Chain Gang (1960), Cupid (1961), Twistin'The Night Away (1962), Bring It On Home To Me (1963). Son ascension est sèchement interrompue un jour de décembre 1964 lorsqu'il est assassiné par la directrice d'un motel de Los Angeles (après que sa première femme se fut tuée dans un accident de voiture et que son plus jeune fils se fut noyé dans une piscine).

Une influence majeure pour une génération d'artistes. Shake et surtout le très émouvant A Change Is Gonna Come, la plus remarquable de ses compositions, évoquant le combat mené par la communauté noire américaine pour les droits civiques, deviendront à titre posthume ses plus grands succès.

Sa voix ne laisse jamais transparaître l'effort. Elle allie la puissance à la grâce, raison pour laquelle Sam Cooke est l'une des influences majeures de nombreux interprètes, qui reprendront ses titres : Otis Redding (Shake), Aretha Franklin mais aussi Rod Stewart, Cat Stevens, les Animals (Bring It On Home To Me) et les Rolling Stones (Little Red Rooster) figurent parmi les plus connus.