En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Marcel Cerdan

Boxeur français (Sidi Bel Abbès 1916-dans un accident d'avion, au-dessus des Açores 1949).

Champion du monde des poids moyens en 1948.

Après avoir joué au football au poste d'ailier droit, il opta pour la boxe. À dix-sept ans, il remporta une série de victoires en Afrique du Nord. Il devint champion de France des mi-moyens en 1938, à Casablanca, ville où il résidait, en battant aux points l'Algérien Omar Kouidri.

Devenu un puncheur redoutable, il cumula les succès. Il fut champion d'Europe des mi-moyens en battant aux points, au vélodrome Vigorelli de Milan, l'Italien Saverio Turiello. La Seconde Guerre mondiale interrompit sa carrière. Devenu poids moyen, il mit K.-O. Assane Diouf, devenant champion de France, puis battit René Charron. Il obtint cinq titres de champion d'Europe. Il remporta le titre mondial des poids moyens le 21 septembre 1948, à Jersey City, en battant le tenant du titre, l'Américain Tony Zale, par abandon à l'appel de la douzième reprise. Le 15 juin 1949, à Detroit, il perdit son titre devant Jack La Motta, qui venait de battre l'un des meilleurs mondiaux, Robert Villemain, et qui était alors l'unique vainqueur de l'un des plus grands poids moyens de l'histoire, Ray Robinson. Au cours du deuxième round, Cerdan s'était froissé un muscle au bras gauche, et dut abandonner face au « taureau du Bronx » à la dixième reprise.

Alors qu'il se rendait à New York pour la revanche, prévue pour le 2 décembre, Marcel Cerdan trouva la mort dans un accident d'avion sur une montagne des Açores, San Miguel, le 27 octobre 1949, accident qui coûta aussi la vie à la grande violoniste Ginette Neveu.

Redoutable frappeur, le « bombardier marocain » est l'un des rares boxeurs à avoir gagné plus de la moitié de ses combats par K.-O. Il remporta au total 110 victoires sur 113 combats et n'a subi aucun K.-O.

Marcel Cerdan, l'un des personnages emblématiques de la France de l'après-guerre, est resté une figure mythique de la boxe, sport qui était alors très populaire.