En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

François Bégaudeau

Écrivain et journaliste français (Luçon 1971).

Fils d’enseignants, François Bégaudeau passe toute sa jeunesse à Nantes. Amateur de sport en général, il pratique le football en particulier dans un club de la région nantaise. Après avoir obtenu brillamment le baccalauréat, il entame des études de Lettres modernes à l’université. En 1992, avec quatre de ses amis, il fonde le groupe de punk rock Zabriskie Point – d’après le nom du film de Michelangelo Antonioni – et en devient le chanteur et parolier. Le groupe sortira six albums de 1996 à 1999, dont Fantôme (1996), Tout est bien (id.), Des hommes nouveaux (1997), Radicalement compatible (1998) et Paul (1999). Sa passion pour la musique n’empêche cependant pas le jeune homme de mener à bien ses études, puisqu’il décroche le CAPES et l’Agrégation.

Bégaudeau choisit alors l’Éducation nationale et devient professeur de français. D’abord nommé à Dreux dans un lycée technique, il enseigne ensuite à Paris dans un collège situé dans une ZEP du 19e arrondissement. Parallèlement, il se consacre à l’écriture : critique d’abord, en collaborant aux Cahiers du cinéma ; romanesque ensuite, en publiant Jouer juste (2003), monologue empreint d’humour où un entraîneur de football est tenté d’appliquer ses méthodes de coaching à sa vie sentimentale.

Par la suite, Bégaudeau multiplie les collaborations : avec un collectif d’écrivains et de philosophes, il cofonde la revue bimestrielle Inculte, qui publie des essais et des monographies (2004) ; il écrit des articles pour le magazine culturel Transfuge, pour le mensuel So Foot ; il assure la chronique littéraire pour les émissions de télévision Culture Club (France 4) et La Matinale (Canal +). Poursuivant ses propres travaux littéraires, en 2005, il fait paraître le roman Dans la diagonale et la biographie romancée Un démocrate : Mick Jagger 1960-1969.

C’est en 2006 que Bégaudeau rencontre le succès : son roman Entre les murs, dans lequel il raconte son expérience d’enseignant qui s’engage à combattre l’échec scolaire en privilégiant une pédagogie basée sur le dialogue, est salué par la critique (Prix France Culture/Télérama). Deux ans plus tard, le livre est adapté à l’écran par Laurent Cantet ; reconnaissance immédiate : le film Entre les murs obtient à l’unanimité la Palme d’or au 61e festival de Cannes. L’écrivain, qui collabore à l’écriture du scénario avec Laurent Cantet et Robin Campillo, y joue son propre rôle de professeur de français.

François Bégaudeau est également l’auteur d’ouvrages collectifs (Une année en France, Référendum, banlieues, CPE, avec Arno Bertina et Olivier Rohe, 2007 ; le Sport par les gestes, avec Xavier de La Porte, id. ; Une chic fille, 2008) et de Fin de l’histoire (2007), un hommage à la journaliste longtemps retenue en otage en Irak, Florence Aubenas. En 2008, se livrant à une réflexion sur la littérature et son rapport au réel, il publie un énergique et jubilatoire Antimanuel de littérature illustré.