En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Pierre Buyoya

Officier et homme d'État burundais (Rutovu, province de Bururi, 1949).

Appartenant à l'ethnie tutsie, membre du Comité central du parti Uprona de 1982 à 1987, il est l'initiateur du putsch qui, en septembre 1987, renverse Jean-Baptiste Bagaza, à qui il succède à la tête de l'État. En 1990-1991, il engage une libéralisation du régime et cherche à rééquilibrer les rapports de force politico-ethniques dans son pays. Battu par un Hutu, Melchior Ndayaye, lors de l'élection présidentielle pluraliste de juin 1993, il lui transmet le pouvoir le mois suivant. Mais le Burundi restant en proie à une violence endémique, il reprend le pouvoir à la faveur du coup d'État de juillet 1996. Intronisé premier président de la « période de transition » (juillet 2001), il entre en fonctions le 1er novembre 2001. En 2003, il cède sa place au Hutu Domitien Ndayizeye, en vertu des accords de paix d'Arusha (août 2000).