En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Thomas Robert Bugeaud

marquis de la Piconnerie, duc d'Isly

Thomas Robert Bugeaud
Thomas Robert Bugeaud

Maréchal de France (Limoges 1784-Paris 1849).

Engagé en 1804, caporal à Austerlitz, il participe comme officier aux campagnes de Pologne et d'Espagne. Colonel en 1815, il défait un corps autrichien à Conflans (Savoie). Sous la Restauration, il se retire dans sa terre du Périgord et se consacre à l'agriculture.

Rappelé par Louis-Philippe, nommé maréchal de camp, il assure rigoureusement la garde de la duchesse de Berry, ce qui lui vaut un duel avec le député Dulong qu'il tue dans cette rencontre (1834). La même année, il est chargé de réprimer l'insurrection républicaine à Paris.

En 1836, il est envoyé en Algérie. Vainqueur d'Abd el-Kader, il signe le traité de la Tafna (1837). Gouverneur général de l'Algérie (1840), il sait adapter ses troupes aux conditions de la guerre africaine, alliant la conquête militaire aux réalisations administratives. Nommé maréchal en 1843, Il remporte la victoire de l'Isly sur les Marocains (→ bataille de l'Isly, 1844). En 1847, en désaccord avec le gouvernement, il demande son rappel.

Nommé commandant de l'armée de Paris et de la Garde nationale, il est aussitôt déchargé de ses fonctions. Il meurt du choléra alors qu'il venait d'être nommé général en chef de l'armée des Alpes. Il est l'auteur de la Guerre d'Afrique (1839) et de Réflexions et souvenirs militaires (1845).

Pour en savoir plus, voir les articles Algérie : histoire, Maroc : histoire, monarchie de Juillet.