En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Alexandre Biyidi Awala, dit Mongo Beti

Écrivain camerounais naturalisé français (Akométan, près de Mbalmayo, 1932-Douala 2001).

Il décrit les méfaits de la colonisation au sein de la société traditionnelle (Ville cruelle, 1954 ; le Pauvre Christ de Bomba, 1954 ; Mission terminée, 1957 ; le Roi miraculé, 1958) avant de dénoncer l'arrivisme des nouveaux maîtres de l'Afrique (Remember Ruben, 1974 ; la Ruine presque cocasse d'un polichinelle, 1979 ; Trop de soleil tue l'amour, 1999).