En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Frédéric Beigbeder

Écrivain français (Neuilly-sur-Seine 1965).

Après des études à Sciences Po Paris et au Celsa où il obtient un DESS de marketing et publicité, il publie son premier roman en 1990 : le titre excentrique et provocateur, Mémoires d’un jeune homme dérangé, donne la tonalité de son œuvre à venir. Ancien rédacteur publicitaire (CLM-BBDO), ce touche-à-tout passionné de littérature s’engage frénétiquement sur une multitude de fronts : fondateur du prix de Flore (1994) qui récompense annuellement un jeune auteur français au talent prometteur, éditeur chez Flammarion (2003-2006), il est aussi critique littéraire (Elle, Paris Match, Voici, VSD) et chroniqueur pour la télévision (« Des livres et moi » sur Paris Première, « l’Hypershow » et « le Grand Journal » sur Canal+).

Son œuvre romanesque, qui relève du genre de l’autofiction, reflète notamment son goût pour le dandysme et le noctambulisme (Vacances dans le coma, 1994 ; L’amour dure trois ans, 1997 ; Nouvelles sous ecstasy, 1999). En 2000, 99 francs (rebaptisé depuis dans un souci commercial 14,99 €) – premier volet des aventures d’Octave Parangon (poursuivies dans Au secours pardon, 2006) et satire du monde publicitaire – lui vaut son plus grand succès de librairie. Les prix Interallié (Windows on the world, 2006) et Renaudot (Un roman français, 2009) viendront confirmer cette reconnaissance publique.