En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Solomon West Ridgeway Dias Bandaranaike

Homme politique cinghalais (Colombo 1899-Colombo 1959).

Membre du Conseil d'État (1931), il adhère au parti national uni (UNP) et est élu député en 1947, au moment de la proclamation de l'indépendance. Ministre de la Santé et des Affaires locales, il démissionne en 1951 et fonde, en 1952, le parti de la Liberté du Sri Lanka. En 1956, il regroupe quatre partis de gauche en un Front populaire uni (PUF), qui remporte les élections du 12 avril. Devenu Premier ministre, il obtient l'évacuation des bases britanniques de Ceylan dès 1957. Sa politique linguistique, qui consiste à imposer à tous les habitants de l'île la reconnaissance du cinghalais comme la langue nationale au détriment du tamoul, provoque des émeutes et entraîne une scission au sein du PUF. Privé de la majorité, Solomon Bandaranaike tente pourtant de se maintenir au pouvoir, mais il meurt victime d'un attentat commis par un moine bouddhiste.