En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ramiz Alia

Homme d'État albanais (Shkodër 1925-Tirana 2011).

Malgré ses origines guègues (clan ethnique du nord de l'Albanie), il s'associe aux communistes d'origine tosque qui contrôlent le pouvoir après la Seconde Guerre mondiale. Chef de l'État à partir de 1982 (réélu en 1987), il devient, à la mort d'Enver Hoxha, en avril 1985, secrétaire général du parti du Travail albanais (PTA).

D'abord fidèle continuateur de la ligne rigide et stalinienne de son prédécesseur, il lance ses premières réformes d'envergure en 1990. Mais les émeutes de décembre 1990 le contraignent à accepter le pluralisme politique et à organiser des élections libres en mars-avril 1991. Réélu à la présidence de la République, il abandonne en mai ses fonctions à la tête du PTA.

Au lendemain de la victoire écrasante de l'opposition démocratique aux élections législatives de mars 1992, il démissionne de la présidence de la République (avril). Poursuivi pour abus de pouvoir et détournements de fonds publics, il est assigné à résidence en 1992, arrêté et placé en détention en 1993, puis condamné en 1994 à huit ans de prison. Il est libéré en 1995.

Pour en savoir plus, voir l'article Albanie.