En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Fernando Álvarez de Tolède, 3e duc d'Albe

Fernando Álvarez de Tolède, 3e duc d'Albe
Fernando Álvarez de Tolède, 3e duc d'Albe

Général et homme d'État espagnol (Piedrahíta, province d'Ávila, 1508-Lisbonne 1582).

Il combat à 18 ans les Français à Fontarabie, commande une partie de l'armée de Charles Quint dans les expéditions contre Tunis, en 1535 et 1546-1547, puis l'armée impériale, qui, à Mühlberg, rend un instant Charles Quint maître de l'Allemagne. Commandant en chef des forces impériales en Italie, il impose la paix au pape Paul IV (1557). Conseiller de Philippe II, il conclut le mariage du roi avec Élisabeth de France, fille d'Henri II. En 1565, à l'entrevue de Bayonne, il presse la reine mère Catherine de Médicis d'agir énergiquement contre les huguenots.

Partisan d'une politique extérieure active et dure, il l'emporte sur son rival plus conciliateur, Ruy Gómez de Silva, et Philippe II l'envoie, en 1567, comme gouverneur aux Pays-Bas avec une puissante armée pour lutter contre la révolte protestante. Il y crée le Conseil des troubles (dit Tribunal du sang), fait décapiter les comtes de Hornes et d'Egmont et condamner 12 000 personnes, dont un grand nombre peut, cependant, s'enfuir. La révolte générale des Pays-Bas répond à ses rigueurs et à son système d'imposition. Les avis conciliateurs du parti de Ruy Gómez prennent alors le dessus et il est rappelé par le roi en 1573. Quand le prieur de Crato s'oppose aux prétentions de Philippe II à la couronne du Portugal, c'est au duc d'Albe que le roi confie une armée qu'il mène jusqu'à Lisbonne dans une campagne éclair qui donne à Philippe II le trône du Portugal (1581).

Pour en savoir plus, voir les articles Charles V, Pays-Bas : histoire.