Identifiez-vous ou Créez un compte

Ramayana

Marionnettes modernes du Karnatak, région de l'Inde, de style Yaksagana.
Marionnettes modernes du Karnatak, région de l'Inde, de style Yaksagana.

Épopée indienne composée en sanskrit par le poète Valmiki vers 300 après J.-C. et complétée d'autres récits à des époques ultérieures.;

Elle se compose de 7 livres comprenant 24 000 strophes racontant la vie et les aventures de Rama, prince d'Ayodhya, et de Sita, fille du roi Janaka, qui représentent l'image parfaite de l'homme-roi et de l'épouse. Rama est banni par son père Dasaratha à la suite d'une intrigue de cour ; Sita lui est ravie par l'asura Ravana, roi de Lanka, son adversaire. Après une terrible guerre, aidé par les singes et les ours, Rama tue Ravana, ramène Sita et remonte sur le trône que lui avait conservé son frère Bharata.

Traduit en de nombreuses langues vernaculaires, ce poème épique est extrêmement populaire en Inde et il est également largement répandu en Asie du Sud-Est (Cambodge, Thaïlande, Indonésie). Sa récitation jouée fait l'objet d'une grande fête annuelle dans le nord de l'Inde, le Ram-lila, et offre les thèmes du célèbre théâtre dansé du Sud, le kathakali (Kerala), ainsi que de nombreuses œuvres d'art picturales et sculpturales. Tous ces poèmes ont des significations parallèles multiples : historique ou légendaire, morale, ritualiste, cosmogonique et philosophique, et surtout métaphysique et yogique. Le Ramayana a été adapté dans toutes les langues de l'Inde. Citons le hindi de Tulsi Das, le tamoul de Kampan (xiie s.), le bengali de Krittivas (xive s.), le malayalam d'Eluttaccan (xvie s.), le marathi de Eknatha (xvie s.), le kannara de Nagacandra (xiie s.). Certaines versions ont été traduites dans des langues occidentales, comme le sanskrit de Valmiki, en français, par H. Fauche (1854-1858) et par A. Roussel (1903-1909).