En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Discours de la servitude volontaire

Dissertation politique sur la tyrannie, de La Boétie, écrite probablement vers 1553.

Ce pamphlet si hardi en vérité circule sous le manteau avant que les protestants le publient dans le Réveille-Matin des Français (1574) et enfin sous le titre de Contr'un dans les Mémoires de l'Estat de France sous Charles IX (1576), chronique protestante.

D'une belle fougue oratoire, ce Discours est sans doute dirigé contre Machiavel. Il expose le paradoxe du tyran, « homme nu et défait », qui ne saurait asservir un peuple si ce peuple ne s'asservit pas d'abord lui-même. La phrase fameuse : « Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres », résonnera comme un mot d'ordre pour Marat et pour La Mennais, lorsque grondera la Révolution et ses suites.