En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

l'Amour médecin

Molière
Molière

Comédie-ballet en 3 actes et en prose de Molière, musique de Lully (1665).

Sganarelle, en père soucieux de son propre bonheur, n'a pas l'intention de laisser sa fille Lucinde en mariage à quiconque. Mais celle-ci étant tombée malade, il prend conseil auprès de quatre médecins. Or les avis de ceux-ci sont tellement divergents que le père ne sait quel traitement suivre. Survient alors l'amant de Lucinde, Clitandre, qui, conseillé par la suivante de la jeune malade, Lisette, se fait passer pour médecin et préconise un traitement psychologique: un faux mariage amènera la jeune fille sur la voie de la vraie guérison. Le stratagème de Lisette réussit : les amoureux seront bel et bien mariés, avec l'accord du père.

Comme souvent chez Molière, la charge contre les médecins est féroce. Il les dépeint comme d'un formalisme aberrant, se complaisant dans la description de leurs propres maux, plus soucieux de leurs querelles de préséance que de la justesse de leur diagnostic et de la guérison du malade.

Citation

M. Macroton [qui parle toujours en détachant ses mots]. − Ce. n’est. pas. qu’a-vec. tout. ce-la. vo-tre. fil-le. ne. puis-se. mou-rir. mais. au. moins. vous. au-rez. fait. quel-que. cho-se. et. vous. au-rez. la. con-so-la-tion. qu’el-le. se-ra. mor-te. dans. les. for-mes.
M. Bahys. − Il vaut mieux mourir selon les règles que de réchapper contre les règles.

(Acte II, scène V).