En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

gamma

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Lettre grecque correspondant au « G ».

Lorsqu'on forma l'alphabet musical latin (→ CLEF), on adapta les lettres à l'échelle du système grec qui commençait au la : A désigne donc le la, et on marque le changement d'octave par le changement de graphie des lettres : capitales, puis minuscules, puis minuscules doublées. Mais, dans certains modes plagaux ecclésiastiques, le chant pouvait descendre jusqu'au sol sous le A initial. On avait donc besoin d'un G inférieur, et il n'existait pas de « sous-capitales ». On donna à ce G la forme et le nom du G grec, et, comme c'est lui qui ouvrait la nomenclature, celle-ci prit son nom et devint la « gamme ». Parmi les syllabes de solmisation, le gamma ne pouvait recevoir que la syllabe ut, d'où son nom complet de gamma ut, devenu parfois gamut par contraction.