En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

saint Ambroise de Milan

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Père de l'Église, théologien et moraliste (Trèves v. 340 – Milan 397).

Évêque de Milan (374), il joua un rôle important dans la lutte contre l'arianisme, et aussi, selon la tradition, dans le développement de la liturgie occidentale en y introduisant de nombreuses pratiques musicales, pour la plupart empruntées à l'usage oriental, entre autres le chant de l'alleluia, des antiennes et le chant antiphonique (→ ALTERNANCE). Il passe pour avoir composé lui-même des hymnes, et a donné son nom au chant ambrosien, considéré comme l'un des ancêtres du chant grégorien.