En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

The Mamas and the Papas

Groupe vocal américain de folk et de pop formé en 1965 à Los Angeles par John Phillips, Michelle Phillips, Denny Doherty et « Mama » Cass Elliott, morte en 1974.

Avec un astucieux mélange de folk et de pop, et de douces harmonies vocales, The Mamas And The Papas incarnent à la perfection un certain esprit californien de la fin des années 1960. Ils commencent par chanter derrière Barry McGuire. Mais leur carrière, dirigée par le producteur Lou Adler, commence réellement avec le titre California Dreamin'originellement enregistré pour McGuire, qui en fait d'emblée l'un des meilleurs groupes vocaux de l'époque. Ils bénéficient de la très belle voix de Cass et du talent de compositeur de John Phillips. Les tubes s'enchaînent : Monday Monday (№ 1 aux États-Unis en mai 1966), le planant I Saw Her et une très belle reprise d'une chanson des Shirelles, Dedicated To The One I Love. Toujours en 1966, l'album If You Can Believe Your Eyes And Ears remporte un énorme succès. The Mamas And The Papas restent cependant éloignés de la scène folk et rock politisée de l'époque. Ils préfèrent les thèmes traditionnels de la musique pop, les hauts et les bas de l'amour. En 1967, les Mamas et les Papas participent au Festival de Monterey avec les Grateful Dead, puis enregistrent un excellent album, The Mamas And The Papas Deliver (1967), suivi, un an plus tard, de The Papas The Mamas, avant que des dissensions au sein du groupe ne conduisent à sa séparation en 1968. Le groupe se reforme brièvement en 1971 et enregistre un album un peu décevant, People Like Us.

La plupart des membres du groupe auront des carrières solo, mais seul « Mama » Cass remporte un réel succès avec Dream A Little Dream of Me, avant sa mort soudaine d'overdose, en juillet 1974. John, qui aura entre-temps travaillé avec les Beach Boys sur leur hit de 1988, Kokomo, et Denny se retrouveront en 1982, pour relancer le groupe avec de nouveaux membres, Laura McKenzie et Elaine « Spanky » McFarlane. La magie n'est plus au rendez-vous, mais les superbes harmonies de leur grande période restent toujours très appréciées.