En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Indochine

Groupe français de rock formé en 1981 à Paris par Nicola Sirkis, né à Antony en 1959 (chant, synthétiseurs), Stéphane Sirkis, né à Antony en 1959 et mort à Paris en 1999 (claviers, séquenceurs, boîte à rythmes, guitare), Dominique Nicolas, né à Paris en 1958 (guitare, composition), et Dimitri Bodianski, né à Paris en 1964 (saxophone).

Avec une guitare sortie tout droit des années 1960 et portée par toute une machinerie électronique, une voix parfois à la limite de la justesse et des textes à l'imagerie adolescente, Indochine, issu du courant new wave, ne tarde pas à se faire connaître. En moins de deux ans, ce quatuor très prometteur assure dès 1982, les premières parties de Depeche Mode et de Taxi Girl. C'est l'année où leur premier album parait sous le titre de l'Aventurier, dont le single homonyme fait référence à l'univers de Bob Morane (personnage de bande déssinée crée par Henri Vernes,) qui va les propulser à la première place des hits français.. Leur musique énergique et mélodique, leur look sagement gothic en opposition au style punk qui commence à s'essoufler, séduisent les adolescentes aux allures ténébreuses. Prenant ainsi la place du défunt Téléphone sur la scène rock française avec les albums 3 (1985), contenant les hits 3 nuits par semaine, 3è sexe, Canary Bay, et 7 000 Danses (1987), Indochine s'affirme et s'exporte dans plusieurs pays européens. Avec le Baiser (1990), le groupe s'ouvre à de nouveaux instruments (violoncelle, harmonica, instruments à cordes iraniens), mais Un jour dans notre vie (1993) et Wax (1996), sorti au lendemain du départ de Dominique Nicolas (remplacé par Alexandre Azaria), ne lui évitent pas une certaine éclipse. Lassés par l'omniprésence du groupe et par des albums qui ne semblent plus faire l'unanimité au sein du public et des critiques, les professionnels du rock lachent le groupe qui sera ignoré par les médias durant toute la décennie 90.

Réhabilité par l'album Danceria (1999), dont l'enregistrement est à peine commencé lorsque meurt Stéphane Sirkis. Nicola Sirkis, seul membre originel du groupe, décide malgré tout de continuer l'aventure. Indochine doit surtout à Paradize (2002), contenant le bijou qu'est J'ai demandé à la Lune, son grand retour sur la scène musicale et médiatique. Nicola Sirkis s'entoure pour la première fois depuis l'existence du groupe, de nombreux artistes dont Mickey 3D, Jean-Louis Murat, Melissa Auf Der Maur, Gérard Manset.....Le succès est colossal, les ventes d'albums battent des records de vente et les concerts s'enchaînent, accueillant toujours plus de fans, et pour la première fois, en juin 2003, un groupe français rempli le POPB. La tournée qui suit la sortie du double album Alice & June (2005), composé avec la collaboration de Brian Molko (Placebo), Didier Wampas et Aqme, tourne au triomphe,et la République des Meteors (2009), dont la charge autobiographique (à travers les thèmes de la gémellité et de la séparation) est déterminante, se présente comme l'album de la consécration pop.