En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Blue Öyster Cult

Groupe américain de rock et de hard-rock formé en 1972 à New York par Roeser « Buck Dharma » (guitare, chant), Allen Dutch Lannier (piano), Albert Bouchard (batterie), Eric Bloom (guitare) et Joe Bouchard (basse, chant).

Après un faux départ en 1970 sous le nom de Soft White Underbelly, la carrière du groupe démarre réellement deux ans plus tard lorsqu'il est pris en main par deux journalistes influents de New York, Sandy Pearlman et Richard Meltzer. Devenue Blue Öyster Cult, la formation va alors développer un heavy metal froid comme la lame d'un couteau, dans un décor d'avant-garde exaltant la mystique de guerriers d'une nouvelle race. Dès 1972, leur premier album éponyme, suivi l'année suivante du superbe Tyranny And Mutation, annonce l'émergence d'un hard futuriste, teinté d'occultisme et de science-fiction.

Le « culte de l'huître bleue ». Les États-Unis, dominés par l'Europe sur le terrain du rock le plus dur, tiennent enfin leur revanche. Mais le groupe ne plaît pas à tout le monde : l'imagerie guerrière inquiète un public qui voit derrière ces guitares au pas de l'oie se profiler une nuit rock des longs couteaux. L'expérience durera cependant jusqu'en 1975. Cette année-là, avec Agents Of Fortune (un de leurs meilleurs albums), le « Cult » abandonne son arsenal paramilitaire pour un hard beaucoup plus mélodique et plus sophistiqué, obtenant du même coup avec The Reaper son premier hit. Sans complètement renoncer à des thèmes empruntés à la science-fiction, Blue Oyster Cult assouplit considérablement sa formule et perd progressivement ses fans les plus durs. Malgré plusieurs tentatives, le culte de l'huître bleue ne compte plus aujourd'hui qu'une poignée de disciples.