En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

les Disparus de Saint-Agil

Film policier de Christian-Jaque, avec Erich von Stroheim (M. Walter), Michel Simon (M. Lemesle), Armand Bernard (le concierge), Aimé Clariond (le directeur, M. Boisse), Robert Le Vigan (César), Serge Grave (Baume), Mouloudji (Macroy).

  • Scénario : Jacques-Henri Blanchon, Jacques Prévert, d'après le roman de Pierre Véry
  • Photographie : Marcel Lucien
  • Décor : Pierre Cold
  • Musique : Henri Verdun
  • Montage : Claude Nicole
  • Pays : France
  • Date de sortie : 1938
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 35

Résumé

Au collège privé Saint-Agil, en province, trois élèves, Baume, Sorgues et Macroy, ont constitué la société secrète des « Chiche-Capon » dans le but d'organiser leur départ pour l'Amérique. Au cours de leurs réunions nocturnes, ils observent d'étranges phénomènes, comme la présence d'un « Homme invisible ». L'un après l'autre, les conjurés disparaissent sans laisser de trace. Une bande de faux-monnayeurs est à l'origine de ces événements…

Commentaire

Modèle de policier insolite, cette adaptation d'un roman de Pierre Véry sera suivie par d'autres, en particulier l'Assassinat du Père Noël et Goupi Mains rouges. Le mystère et l'humour y font bon ménage dans une atmosphère de collège d'avant-guerre parfaitement rendue par Christian-Jaque. Grand atout du film, la performance de plusieurs immenses comédiens : l'affrontement des professeurs ennemis Michel Simon et Erich von Stroheim est un morceau de bravoure.