En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

les Amants

Drame de Louis Malle, avec Jeanne Moreau (Jeanne Tournier), Alain Cuny (Henri Tournier), José-Luis de Vilallonga (Raoul), Jean-Marc Bory (Bernard), Judith Magre (Maggy), Gaston Modot.

  • Scénario : Louis Malle, Louise de Vilmorin, d'après Point de lendemain de Dominique Vivant, baron de Denon
  • Photographie : Henri Decae
  • Décor : Bernard Evein, Jacques Saulnier
  • Musique : J. Brahms
  • Montage : Léonide Azar
  • Pays : France
  • Date de sortie : 1958
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 28
  • Prix : Lion d'argent, Venise 1958

Résumé

Jeanne Tournier, épouse d'un directeur de journal, s'ennuie en province. Chaque mois, elle se rend à Paris pour se distraire avec sa meilleure amie, Maggy. Elle finit par prendre un amant distingué, Raoul. Relevant un défi de son mari, elle organise une réception chez elle pour ses amis parisiens. Sur la route, elle tombe en panne et rencontre Bernard, qui la reconduit. Il est invité à dîner, puis à passer la nuit. Insomniaque, Jeanne retrouve Bernard dans le parc. Ils vont s'aimer follement au clair de lune, puis Bernard propose à Jeanne de l'emmener. Mais aura-t-elle le courage de tout quitter ?

Commentaire

Malgré (ou à cause de) son triomphe au festival de Venise, les Amants provoqua aussitôt le scandale. En Italie, l'organe du Vatican l'Osservatore Romano condamna sévèrement le film ; chez nous, le Pèlerin appela à le boycotter. Ce n'est pas tant l'immoralité du scénario qui motiva ces réactions que le réalisme, alors inédit, des scènes d'amour, et surtout le visage de Jeanne Moreau exprimant le plaisir comme aucune actrice n'avait osé le faire avant elle. Le film fit d'elle une star, et de Louis Malle un metteur en scène célèbre.