En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

la Symphonie nuptiale

The Wedding March

Drame d'Erich von Stroheim, avec Erich von Stroheim (le prince), George Fawcett (le père), Maud George (la mère), ZaSu Pitts (la fiancée), Fay Wray (Mitsy).

  • Scénario : Erich von Stroheim, Harry Carr
  • Photographie : Hal Mohr, Ben Reynolds
  • Décor : Richard Day, E. Von Stroheim
  • Musique : L. Zamecnik
  • Montage : E. von Stroheim
  • Pays : États-Unis
  • Date de sortie : 1927
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 3 500 m (environ 2 h 09)

Résumé

En 1914 à Vienne, un jeune prince officier de l'armée tombe amoureux de Mitsy, une fille du peuple. Ses parents le forcent à épouser la fille d'un riche commerçant. Pendant leur voyage de noces, il est tué par un boucher qui venge Mitsy.

Commentaire

Comme Folies de femmes et les Rapaces, ce film fleuve fut ramené par ses producteurs à une durée plus commerciale et ils en profitèrent pour couper les scènes les plus graveleuses. Mais ce qui étonne plutôt, c'est qu'il se soit trouvé des gens susceptibles, hier comme aujourd'hui, de produire des œuvres aussi férocement fascinées par la pourriture qu'elles dénoncent avec une bonne foi qui touche à la perversité. Stroheim n'est pas un « raconteur ». Il fige l'histoire dans une durée illimitée, qui est le temps de la pulsion se nourrissant de sa propre substance. Ce qui explique qu'il ait été si facile de remonter ses œuvres sans vraiment nuire à leur narration, leur démesure étant ailleurs.