En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

la Mort d'un commis voyageur

Death of a Salesman

Drame de Laslo Benedek, avec Fredric March (Willy Loman), Kevin McCarthy (Biff Loman), Cameron Mitchell (Happy Loman), Mildred Dunnock (Linda Loman).

  • Scénario : Stanley Roberts, d'après la pièce d'Arthur Miller
  • Photographie : Franz Planer
  • Décor : William Kiernan
  • Musique : Alex North, Morris Stoloff (direction musicale)
  • Pays : États-Unis
  • Date de sortie : 1951
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 55

Résumé

Les années 1950 dans une petite ville américaine. Un voyageur de commerce vieillissant, au chômage et père de famille, prend conscience du vide de son existence et se suicide.

Commentaire

Tragédie de la folie moderne où le passé se mêle au présent. Willy Loman n'a plus de quoi faire vivre sa famille. Il perd la raison, soliloque. Une image ou un son, un objet ou un lieu provoquent les flash-back. Les personnages d'autrefois sortent de la profondeur de champ, au troisième plan, qui s'éclaire soudain ; son frère Ben qui a fait fortune en Afrique, son fils Biff, alors adolescent plein d'avenir, qu'il adore et qui lui ressemble. Les lumières du métro défilent sur le visage de Loman et symbolisent son désarroi. Le voyageur de commerce est une victime du rêve américain qui sacralise la réussite financière. Le texte d'Arthur Miller donne toute sa dimension à cette satire sociale. Fredric March dans le rôle du V.R.P. est tour à tour pitoyable, malhonnête, mythomane, loquace et tendre dans cette représentation américaine, version années 1950, du Dernier des hommes de Murnau.