En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

l'Insoumise

Jezebel

Drame de William Wyler, avec Bette Davis (Julie Marston), Henry Fonda (Preston Dillard), George Brent (Buck Cantrell), Donald Crisp (Dr Livingstone), Fay Bainter (tante Belle Massey), Margaret Lindsay (Amy Bradford Dillard), Henry O'Neill (général Bogardus), Richard Cromwell (Ted Dillard), Spring Byington (Mrs. Kendrick).

  • Scénario : Clements Ripley, Abem Finkel, John Huston, d'après la pièce d'Owen Davis
  • Photographie : Ernest Haller
  • Décor : Robert Haas
  • Musique : Max Steiner
  • Montage : Warren Low
  • Pays : États-Unis
  • Date de sortie : 1938
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 44

Résumé

En 1850, à La Nouvelle-Orléans, la riche et fière Julie Marston fait subir ses caprices à son fiancé, le jeune banquier Pres Dillard. À la suite d'une dispute, elle apparaît au bal vêtue d'une robe rouge qui fait scandale. Pres l'humilie et la quitte. Quand ils se revoient, il est installé et marié. Après avoir provoqué une série de drames, Julie apprend que Pres a contracté la fièvre jaune. Lorsqu'il est mis en quarantaine, elle le suit, promettant à sa jeune épouse qu'elle s'effacera s'il survit.

Commentaire

La collaboration entre William Wyler et Bette Davis, inaugurée ici, fut une des plus fructueuses du cinéma hollywoodien (la Lettre, la Vipère). Le style classique et un peu froid du cinéaste équilibrait parfaitement la tendance « hystérique » de l'actrice. On comprend bien, en revoyant l'Insoumise, pourquoi Selznick refusa Bette Davis pour le rôle principal d'Autant en emporte le vent : il n'y a rien de romantique dans son obstination amoureuse, rien de « glamoureux » dans ses attitudes provocatrices. N'existe qu'une sorte d'égocentrisme dément, destiné à être cruellement puni – l'image de marque même d'une comédienne indépendante et frondeuse qui, dans ses altercations incessantes avec la Warner Bros, à l'époque de l'Insoumise, perdit un procès, mais gagna un Oscar.