En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Rose

Rose Bernd

Mélodrame de Wolfgang Staudte, avec Maria Schell (Rose Bernd), Raf Vallone (Arthur Streckmann), Kaethe Gold (Henriette Flamm), Hannes Messemer (August Kell), Leopold Biberti (Christoph Flamm), Arthur Wiesner (le père Bernd), Christa Keller (Maria Schubert), Siegfried Lowitz (le juge).

  • Scénario : Walter Ulbrich, d'après la pièce de Gerhardt Hauptmann
  • Photographie : Klaus von Rautenfeld
  • Décor : Hans Berthel
  • Musique : Herbert Windt
  • Montage : Lilian Seng
  • Pays : R.F.A.
  • Date de sortie : 1957
  • Son : couleurs
  • Durée : 1 h 26

Résumé

Rose Bernd est une fille de ferme saine et sans malice très courtisée. Elle se donne sans arrière-pensée à son patron, Christoph Flamm, marié à une impotente. Un beau et viril conducteur de tracteur, Arthur Streckmann, use et abuse de sa force pour parvenir à ses fins. Lorsque Rose est enceinte de lui, son patron refuse l'enfant par peur du scandale et lui conseille d'avorter. Le père de Rose porte plainte, mais alors que la jeune fille se rend à l'audience pour témoigner, elle met au monde, seule et désemparée, son enfant qui meurt de froid. Au fond de son malheur, un jeune imprimeur amoureux d'elle, August Kell, lui tend une main secourable.

Commentaire

Étude de mœurs très fouillée, Rose est un mélodrame classique. Le personnage qu'interprète Maria Schell est très voisin de ceux qu'elle tenait à l'époque. De Gervaise aux Nuits blanches, du Dernier Pont à Une vie, elle était devenue, avec grand succès et multiples récompenses, la « pleureuse » numéro un du cinéma européen. Trois types d'hommes l'entourent, donnant un reflet assez fidèle d'une certaine mentalité villageoise.