En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

accords d'Évian

(18 mars 1962)

Accord conclu entre le gouvernement français et les représentants du Front de libération nationale (FLN).

Du côté des Français, les pourparlers sont menés par Louis Joxe, R. Buron et J. de Broglie ; du côté algérien par Belkacem Krim, L. Ben Tobbal, S. Dahleb et M. Yazid.

La France reconnaît l'indépendance de l'Algérie, l'intégrité de son territoire (qui comprend le Sahara) et l'intégrité de son peuple. Elle s'engage notamment à évacuer progressivement ses troupes et à maintenir pendant trois ans le taux de l'aide fournie à l'Algérie en 1961. Aux accords est jointe une déclaration de principe sur la coopération franco-algérienne, qui donne des assurances à la France, notamment dans le domaine du pétrole. Le 8 avril 1962, un référendum français approuve les accords d'Évian ; le 1er juillet, un référendum algérien consacre l'indépendance de l'Algérie.

Pour en savoir plus, voir les articles Ahmed Ben Bella, Front de libération nationale (FLN), histoire de l'Algérie, Algérie : vie politique depuis 1962, France : vie politique depuis 1958.