En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

ultraviolet (UV)

Se dit des radiations du spectre électromagnétique placées au-delà du violet, et dont la longueur d'onde est comprise entre 4 000 Å et 200 Å (environ).

De nombreuses sources lumineuses naturelles (Soleil, étoiles chaudes, galaxies à noyau actif…) ou artificielles (lampes à vapeur de mercure, lampes à décharge) émettent du rayonnement ultraviolet, par transitions des électrons situés sur les couches externes des atomes. Selon la longueur d'onde du rayonnement et la distance qui la sépare de la lumière visible, les physiciens distinguent habituellement trois sous-domaines : le proche ultraviolet (longueurs d'ondes comprises entre 300 et 200 nm), l'ultraviolet lointain (de 200 à 90 nm) et l'extrême ultraviolet (de 90 à 5 nm), à la frontière du rayonnement X.

Applications industrielles

Le rayonnement ultraviolet trouve notamment des applications dans l'éclairage, la reprographie, la microscopie et diverses techniques de spectrométrie. Son pouvoir bactéricide considérable lui vaut aussi d'être utilisé pour la stérilisation des eaux.

L'ultraviolet et la peau

La plupart des rayons ultraviolets présents dans la lumière solaire sont absorbés par la couche d'ozone de l'atmosphère. Ceux qui atteignent la surface de la Terre (proche ultraviolet) produisent les effets bronzants du soleil et permettent la synthèse de la vitamine D par la peau.

On distingue les rayons ultraviolets A (UVA), de grande longueur d'onde, principaux facteurs du bronzage et de la synthèse de la vitamine D, les rayons ultraviolets B (UVB), de longueur d'onde intermédiaire, et les rayons ultraviolets C (UVC), de longueur d'onde courte, qui ne parviennent pas au sol.

Les ultraviolets A provoquent à long terme un vieillissement de la peau et l'apparition de lésions dégénératives cutanées. Les ultraviolets B sont responsables des coups de soleil, brûlures survenant lors d'une exposition excessive au soleil. Les lampes bronzantes, qui produisent artificiellement des rayons ultraviolets, sont supposées n'émettre que des UVA mais produisent également de petites quantités d'UVB. Il est prouvé aujourd'hui que des expositions prolongées au soleil, sans protection suffisante, favorisent le développement de cancers cutanés, surtout chez les sujets à peau claire.

Utilisation thérapeutique de l'ultraviolet

Les rayons ultraviolets sont utilisés en dermatologie. La lampe de Wood, lampe à vapeur de mercure qui produit des rayons ultraviolets, permet de diagnostiquer certaines maladies de peau grâce à la fluorescence qu'elle donne aux zones atteintes. La puvathérapie (thérapie par les rayons ultraviolets A) intervient dans le traitement de certaines affections de la peau (psoriasis, vitiligo) et de l'ictère du nouveau-né.