En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

tungstène

(suédois tungsten)

Métal lourd, analogue au molybdène. (Élément chimique de symbole W.) [Synonyme : wolfram].

  • Numéro atomique : 74
  • Masse atomique : 183,35
  • Masse volumique : 19,3 g/cm3
  • Température de fusion : 3 410 °C

Découvert par Scheele en 1781, le tungstène est un métal blanc très réfractaire. On l'obtient à partir de la wolframite, par réduction (par l'hydrogène ou le charbon de bois) aux environs de 1 300 °C. La poudre obtenue peut être utilisée directement ou comprimée et frittée. Par étirage, on peut fabriquer des fils pour lampes à incandescence, des résistances chauffantes, des contacts électriques, etc. À l'état allié, le tungstène trouve son application principale dans les aciers et alliages pour outils de coupe rapide, en raison de la haute dureté du carbure de tungstène, généralement élaboré par frittage. Toujours employé sous la forme d'une plaquette rapportée et brasée sur un corps d'outil en acier ordinaire, il est aussi utilisé pour la fabrication de filières, de matrices, de marteaux pneumatiques, etc.

Production mondiale

Elle dépasse 20 000 t (en métal contenu), provenant surtout de Chine (au moins la moitié du total).