En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

transpiration

Transpiration végétale
Transpiration végétale

Rejet de vapeur d'eau par une plante, favorisant l'ascension de la sève brute. (Synonyme : évaporation.)

BOTANIQUE

La transpiration des végétaux s'effectue surtout au niveau des stomates, dont le degré d'ouverture contrôle l'intensité de l'évaporation. Celle-ci, en rapport avec le milieu habituel de l'espèce, permet de classer les végétaux en hygrophytes (10 g d'eau par dm2 et par heure), mésophytes (1 g) et xérophytes (0,1 g). Cette intense circulation d'eau est indispensable à la croissance, car il faut 300 g d'eau pour la formation de 1 g de matière sèche. En atmosphère saturée (brouillard), il y a parfois rejet d'eau liquide (sudation).