En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

rénovation urbaine

Procédure d'aménagement d'un quartier ancien impliquant l'acquisition des immeubles situés dans le périmètre visé, leur démolition puis une reconstruction planifiée de l'ensemble.

URBANISME

Le Programme National pour la Rénovation Urbaine concerne les quartiers classés en zones urbaines sensibles (ZUS) ou, à titre exceptionnel, selon des procédures spécifiques, ceux présentant des caractéristiques économiques et sociales analogues.

Organisé par la loi du 1er août 2003, le Programme National de Rénovation Urbaine a reçu des moyens financiers liés aux différents textes de loi : loi du 1er août 2003 pour la ville et la rénovation urbaine, loi du 18 janvier 2005 pour la cohésion sociale, loi Engagement national pour le logement du 13 juillet 2006, loi pour le Droit Au Logement Opposable du 5 mars 2007, dite loi DALO. À chaque réévaluation financière du programme par la loi, les partenaires sociaux (Union d’Economie Sociale pour le Logement, UESL) ont abondé d’autant le programme. Ainsi renforcé, il atteint 42 milliards d’euros d’investissement, dont 12 en provenance de l’Agence et de ses partenaires. Il s’agit d’un effort national sans précédent de réhabilitation des quartiers fragiles dans leur ensemble qui concerne tant les logements que les équipements publics et les aménagements urbains.

Sa mise en œuvre a été confiée à l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU), créée à cet effet. Au-delà de son intervention sur les logements, les aménagements et équipements publics, avec une forte exigence de qualité, l’ANRU soutient un projet global qui tend à désenclaver durablement l’espace urbain, à faciliter l’accès à l’emploi, à l’éducation, à la culture, en cohérence avec la politique menée dans le cadre des Contrats Urbains de Cohésion Sociale. À l’horizon 2013, environ 500 quartiers, répartis dans la France entière, auront été rénovés, améliorant le cadre de vie de près de 4 millions d’habitants.