En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

quiétisme

(latin quietus, paisible)

Doctrine religieuse du xviie s., élaborée par le théologien espagnol Miguel de Molinos, rendue célèbre en France par les traités spirituels de Mme Guyon et un ouvrage de Fénelon, et qui, affirmant la présence continuelle de Dieu à l'âme, prônait un abandon total à l'effusion divine. (Synonyme : molinosisme.)

Le quiétisme fut très vite condamné par Rome. Semblant s'éteindre, le conflit doctrinal se ralluma autour des écrits de Mme Guyon, que soutenait Fénelon contre Bossuet ; celui-ci répliqua à l'Explication des maximes des saints du premier (1697) par sa Relation sur le quiétisme (1698). Fortement blâmé par Rome, Fénelon se soumit (1699). Mme Guyon fut emprisonnée, puis exilée.