En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

queue

(latin coda, variante de cauda)

Queues d'animaux
Queues d'animaux

Partie du corps des cordés située en arrière du cloaque ou de l'anus, et contenant l'extrémité de la colonne vertébrale.

ZOOLOGIE

La queue contient la portion postérieure du squelette axial (corde dorsale ou colonne vertébrale). Chez les poissons, la queue porte à son extrémité la nageoire caudale, située dans le plan vertical de symétrie, alors que chez les siréniens et les cétacés s'édifie une nageoire caudale horizontale. La queue des vertébrés aquatiques est en général un puissant organe de locomotion. Les amphibiens anoures perdent leur queue par résorption au moment de la métamorphose. La queue des caméléons est préhensile ; celle des lézards peut être « autotomisée » par l'animal en cas de danger pressant ; elle repousse ensuite. De nombreux sauriens ont une queue pourvue d'écailles saillantes, constituant un organe de défense. Chez les mammifères, la queue n'est qu'un appendice de diamètre modeste. Chez les kangourous, elle sert de balancier dans la course ; chez les pangolins et les singes du Nouveau Monde, elle est préhensile. Chez le castor, la queue est aplatie en palette horizontale et est utilisée par l'animal pour « maçonner » ses barrages.