En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

pression sanguine

Pression exercée sur la paroi des artères (pression artérielle) ou des veines (pression veineuse) par le sang qui s'y trouve.

PHYSIOLOGIE

La pression artérielle oscille périodiquement au cours du cycle cardiaque entre une valeur maximale (pression systolique) de 130 mm de mercure et une valeur minimale (pression diastolique) de 70 mm de mercure. La pression différentielle présente l'écart entre les deux valeurs précédentes. La pression artérielle est mesurée de façon très précise par introduction dans l'artère d'un cathéter relié à un manomètre. En clinique, on utilise le sphygmomanomètre, improprement appelé tensiomètre. En effet, on mesure la pression artérielle et non pas la tension artérielle.

La pression veineuse ne varie pas avec les contractions du cœur. Elle est légèrement supérieure à la pression atmosphérique dans les veines voisines du cœur ; elle est plus élevée dans les veines des membres inférieurs pendant la station debout ; dans les veines situées au-dessus des veines caves, elle peut devenir inférieure à la pression atmosphérique (veines jugulaires, où une plaie peut provoquer une aspiration d'air et une embolie gazeuse du poumon).