En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

point de Curie

Pierre et Marie Curie
Pierre et Marie Curie

Température au-delà de laquelle un corps magnétique perd son aimantation.

Lorsqu’on chauffe un matériau aimanté au-delà d’une certaine température, l’ordre magnétique disparaît pour arriver à un état désordonné ou paramagnétique. Pierre Curie a découvert cette propriété en 1895.

La température de désaimantation varie selon le matériau. Par exemple, il est de 354 °C pour le nickel mais de 770°C pour le fer. Ce point est difficile à connaître dans un matériau composite comme un aimant constitué d’un alliage d’aluminium, cobalt et nickel. Cependant, il est possible de magnétiser à nouveau cet aimant.

En géologie, le point de Curie permet d'étudier le paléomagnétisme enregistré dans des roches comme la magnétite.

Pour en savoir plus, voir l'article magnétisme.