En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

nominalisme

Doctrine philosophique selon laquelle les mots ne désignent pas la réalité, mais seulement notre représentation de celle-ci.

Au Moyen Âge, le nominalisme de Guillaume d'Occam possède des implications ontologiques (seuls existent véritablement les individus), théologiques (l'essence divine est une, et les concepts des attributs divins, comme ceux de volonté ou de toute-puissance, ne sont que des noms), et même politiques et économiques. Ce dernier aspect ne se révèle toutefois avec netteté que dans les écrits, bien postérieurs, de Hobbes, et dans sa défense de l'« individualisme possessif ».

Locke et Condillac ont aussi représenté le courant de pensée nominaliste, qui a eu des prolongements jusqu'au xxe s., avec W. Quine, B. Russell et D. Hilbert. Le nominalisme contemporain a parfois pris la forme de l'« instrumentalisme », conception selon laquelle la science a pour tâche de décrire de manière adéquate et systématique l'ensemble de nos expériences de la réalité.