En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

kofun

(japonais kofun, ancien tombeau)

Tumulus funéraire protohistorique caractéristique des populations guerrières qui s'installèrent au Japon, venues de Corée, du iiie au vie s. (La période des kofun correspond à l'âge du fer.)

La période des kofun dite « des Grandes Sépultures » (Kofun-jidai), dénommée aussi « époque du Yamato » (Yamato-jidai), voit se développer la puissance d'un clan au N.-E. d'Osaka (Yamato) à partir du iiie s., en relation avec la Corée du Sud. Cette culture, née semble-t-il, au Kansai, se répand dans des régions périphériques en moins d'un siècle. La transition entre les sépultures de l'âge de pierre et les tombes monumentales s'effectue rapidement. Les nobles japonais suivirent ce mode de sépulture pendant le viie s. Remplacés par la coutume bouddhique de l'incinération, les kofun, trop dispendieux, furent interdits.

Pour en savoir plus, voir l'article histoire du Japon.