En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

irrédentisme

(italien irredentismo, de irredento, non racheté)

Après 1870, mouvement de revendication italien sur les terres « non rachetées » restées à l'Autriche-Hongrie de 1866 à 1918 (Trentin, Istrie, Dalmatie), puis, par extension, sur l'ensemble des territoires considérés par lui comme italiens.

L'irrédentisme est un mouvement politique lié au Risorgimento, lancé en 1877 par Matteo Renato Imbriani, fondateur de l'Associazione pro Italia irredenta. Il s'exprime à l'intérieur des comités «Trente et Trieste » et de la société « Dante Alighieri », qui sont réprimés par les différents gouvernements et particulièrement sous le gouvernement Crispi.

Au début du xxe siècle, ce mouvement prend une nouvelle ampleur sous l'impulsion de D'Annunzio, associant irrédentisme et socialisme. Il contribue à l'affaiblissement de la Triplice et, après le traité secret de Londres, à l'entrée en guerre de l'Italie aux côtés des Alliés (1915).

L'opposition du président américainThomas Woodrow Wilson à la réalisation complète des promesses (1919) provoque sa réapparition ; ainsi D'Annunzio occupe Fiume avec ses arditi (septembre1919) ; puis les fascistes, arrivés au pouvoir, reprennent ses objectifs et revendiquent à l'égard de la France tout particulièrement Nice, la Savoie, la Corse et la Tunisie (→ fascisme).

Pour en savoir plus, voir l'article Histoire de l'Italie