En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

insémination

(latin inseminare, féconder, de semen, -inis, semence)

Dépôt de la semence du mâle dans les voies génitales de la femelle.

ZOOTECHNIE

Les techniques de l'insémination artificielle consistent d'abord en la production de la semence : récolte du sperme puis dilution et conditionnement avant conservation par le froid. Elles supposent ensuite la répartition des doses de semence ainsi préparées entre les utilisateurs puis leur mise en place, l'insémination proprement dite. L'insémination artificielle est une pratique courante dans tous les pays développés, spécialement pour l'espèce bovine. En France, plus de 5 millions de vaches sont aujourd'hui inséminées, soit près des deux tiers du cheptel. Dans les autres espèces, les limitations technologiques (possibilités de dilution moins importantes, difficultés subsistant en matière de congélation) et économiques (coût du service) font que cette pratique est moins développée.