En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

huile essentielle

Lavande
Lavande

Composé aromatique et volatil extrait de plantes.

Les huiles essentielles, ou essences, forment un liquide non gras, soluble dans l’alcool, la cire et l’huile mais insoluble dans l’eau.

Production

Les huiles essentielles sont des mélanges complexes associant des terpènes, des alcools, des cétones et des aldéhydes. Elles sont le plus souvent obtenues par distillation à la vapeur d’eau, par distillation sèche ou par expression à froid des parties de la plante qui en contiennent : fleurs, pétales, feuilles, tige, racines, écorce des fruits, graines, résine ou gomme. Le rendement est faible : il faut 100 kg de lavande mais près de 2 tonnes de pétales de rose pour obtenir un litre d’huile essentielle.

La qualité de l’essence obtenue dépend du climat, de l’altitude, de la nature du sol et du moment de la cueillette.

Histoire

L’utilisation médicale des huiles essentielles est attestée dès l’Antiquité avant de connaître un essor au Moyen Âge sous l’impulsion d’Avicenne. Elles ont connu un regain d’intérêt au xxe siècle avec les travaux du chimiste René-Maurice Gattefossé et du docteur Jean Valnet qui sont à l'origine du concept d'aromathérapie.

Utilisées aujourd’hui dans ce cadre des médecines dites « douces », la plupart des essences sont disponibles dans le circuit commercial, mais quinze d’entre elles ne se trouvent qu’en pharmacie.

Utilisations

Les huiles essentielles présentent des effets spécifiques à chaque essence : antiseptique, apaisant ou stimulant les fonctions du corps. Ces effets sont très variables d’une personne à l’autre et selon le mode d’administration : application cutanée, inhalation, brûle-parfum ou bougie, bain, gouttes ou gélules par voie orale, suppositoires.

Très concentrées en principes actifs, les huiles essentielles sont agressives pour la peau et ne peuvent être appliquées qu’à doses très diluées (1 à 5 gouttes dans 10 ml d’huile pour un massage, 10 à 15 gouttes dans un bain). Certaines essences (agrumes, bergamote) possèdent un fort pouvoir photosensibilisant et contre-indiquent l’exposition au soleil ou aux UV.

Les huiles essentielles sont également utilisées comme produit phytosanitaire en agriculture biologique, comme arômes dans les cosmétiques, les produits d’hygiène corporelle, les détergents ménagers, les lessives et parfois comme exhausteur de goût dans les plats cuisinés, les yaourts ou les thés.