En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

guelfes et gibelins

Factions politiques qui s'opposèrent en Italie aux xiiie et xive s.

Elles tiraient leur nom de deux familles allemandes rivales, celle des Welfs, maison de Souabe, et celle des Hohenstaufen, seigneurs de Waiblingen (près de Stuttgart), qui se disputèrent le trône impérial à partir de 1125, et dont les partisans se nommèrent respectivement guelfes et gibelins. Ces dénominations apparaissent à Florence en 1215 pour désigner les partisans des Buondelmonti, qui soutenaient l'empereur Welf Otton IV de Brunswick (allié au pape), et ceux des Amidei, alliés à Frédéric II de Hohenstaufen. Guelfes et gibelins s'affrontèrent à Florence, puis dans la plupart des villes d'Italie où les gibelins prirent le parti de l'empereur, en lutte contre le pape ; les partisans de ce dernier, qui se rattachaient au souvenir d'Otton IV, se nommèrent guelfes. Les deux factions se réconcilièrent lorsque Jean Ier de Luxembourg, roi de Bohême, prit la tête du parti guelfe pour tenter d'imposer son autorité sur l'Italie (1330-1333).