En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

glycine

(variante de glucine)

Acide aminé utilisé par l'organisme pour la synthèse d'autres substances (glucose, etc.), constituant essentiel des protéines et neuromédiateur.

BIOCHIMIE

La glycine est glucoformatrice et joue un rôle détoxifiant en se conjuguant à des acides aromatiques, tel l'acide benzoïque, pour former l'acide hippurique, qu'on retrouve dans l'urine. Elle est un précurseur des noyaux porphyrine et purine.

NEUROLOGIE

La glycine a un rôle métabolique au niveau de toutes les cellules cérébrales. En outre, au niveau de certaines structures neuronales de la moelle épinière et du tronc cérébral, elle est un neuromédiateur inhibiteur.

MÉDECINE

La glycine est présente dans l'alimentation mais elle n'est pas indispensable, l'organisme étant capable de la synthétiser. Outre son rôle dans la formation du glucose, elle sert à la conjugaison hépatique des substances toxiques : les cellules du foie la fixent sur ces substances, qui deviennent ainsi très solubles et facilement éliminables dans les urines.

Troubles du métabolisme de la glycine

Les troubles du métabolisme de la glycine sont héréditaires mais très rares. L'un d'eux, l'hyperglycinémie, est caractérisé par l'association d'une augmentation du taux de la glycine dans le sang, de troubles neurologiques (paralysies) et d'un retard du développement chez l'enfant ; le seul traitement est celui des symptômes.