En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

fétichisme

Ensemble des pratiques qui placent le fétiche au centre des croyances et des pratiques religieuses.

ANTHROPOLOGIE

Le terme fut employé initialement par C. de Brosses pour désigner une forme de religion africaine (Du culte des dieux fétiches, 1760). Le fétichisme est fondé sur le besoin de protection éprouvé par l'homme aux prises avec les forces de la nature. En se munissant de fétiches, celui-ci s'arme contre les obstacles et, en même temps, il se donne le moyen d'agir sur les éléments qui contrarient ses intentions, mais qui peuvent aussi l'aider à les réaliser.

Le fétichisme est lié aujourd'hui par les anthropologues à une analyse de la magie et de l'animisme comme éléments constitutifs de certaines croyances religieuses – à condition de prendre le terme de « religieux » au sens large, car la place donnée à l'objet, au fétiche, est en fait plus beaucoup plus importante que celle qui est accordée à l'esprit sur lequel le fétiche donne prise.

Le fétichisme remplit par ailleurs la fonction sociale de contrepoids vis-à-vis d'un ordre contraignant et constitue une réaction individuelle d'irrationalité par rapport à une société qui se veut institutionnelle et hiérarchique.