En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

ermite

(latin ecclésiastique eremita, du grec erêmitês, du désert)

Solitaire se livrant, dans un lieu désert, à la prière et à la mortification.

Saint Paul de Thèbes est le plus ancien ermite connu (vers 250) ; un de ses admirateurs, saint Antoine, attira nombre de disciples au désert de Haute-Égypte, d'où l'érémitisme se répandit dans tout l'Orient. Il s'implanta en Occident grâce à saint Athanase et à saint Jérôme, qui vivaient dans une cellule murée. Les reclus se multiplièrent aux xiie et xiiie s. Mais dès le xie s. des ordres religieux d'ermites furent créés pour pallier les dangers de l'isolement total. Le plus célèbre est celui des ermites de Saint-Augustin, appelés Grands Augustins, qui ont subsisté, ainsi que les ermites camaldules.