En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

dégénérescence

Maladie d'Alzheimer
Maladie d'Alzheimer

Altération d'une cellule, d'un tissu ou d'un organe qui leur fait perdre leurs caractéristiques fonctionnelles normales et peut aboutir à leur disparition.

En médecine, la dégénérescence désigne d'une manière générale l'évolution d'une maladie vers une forme plus grave. On parle ainsi de la dégénérescence d'une tumeur bénigne en tumeur maligne.

Cependant, lorsque l'on évoque l'altération d'une cellule, d'un tissu ou d'un organe, le terme de dégénérescence, dans cette acception, exclut les inflammations, les infections et les tumeurs.

Causes et signes de la dégénérescence

La dégénérescence a des causes à la fois multiples et mal connues. Elle est souvent liée au vieillissement de l'organisme : le vieillissement normal comporte des phénomènes de dégénérescence, et les maladies par dégénérescence, ou dégénératives, ressemblent souvent à un vieillissement accéléré. Dans certains cas, on retrouve à l'origine un traumatisme, une insuffisance de la circulation sanguine, une intoxication (alcoolisme), une maladie héréditaire.

Les signes de dégénérescence sont très variables puisqu'ils dépendent de l'organe ou du groupe d'organes atteints (système nerveux, œil, articulations, appareil cardiovasculaire) et de la maladie concernée (arthrose, athérosclérose). L'évolution peut se faire vers une aggravation progressive ou parfois vers une stabilisation, voire le retour à la normalité.

La dégénérescence du tissu nerveux

Deux types de dégénérescence du tissu nerveux peuvent être individualisés : 1° la démyélinisation, perte de la gaine myélinique qui entoure chaque fibre nerveuse, cette dernière étant en principe préservée. Cette lésion est le plus souvent réversible ; 2° l'atteinte axonale, qui revêt deux formes : la dégénérescence wallerienne, lorsque les axones sont gravement atteints sur leur trajet (le segment distal se fragmente et disparaît, tandis que la myéline disparaît secondairement) ; la dégénérescence lente des axones, due à un trouble de transport des matières nutritives vers les terminaisons, qui disparaissent en premier, la fibre nerveuse dégénérant de l'extrémité vers le centre. Lorsqu'une fibre nerveuse est lésée, le corps cellulaire peut être atteint par la dégénérescence si la longueur restante de fibre est insuffisante : c'est la dégénérescence rétrograde.

Pour en savoir plus, voir l'article dégénérescence du système nerveux.